Traitement des gencives

Les maladies des gencives (parodontales) sont la première cause de la perte des dents chez les adultes. Près de 75% des adultes souffriront de problèmes des gencives à divers degrés au cours de leur vie.

La première apparition de la maladie se fait sous forme de gingivite. Si elle demeure non traitée, elle peut se transformer en parodontite. À cette étape, l’os qui soutient les dents commence à se détériorer. Sans traitement, les dents deviendront plus mobiles et devront être extraites.

Les symptômes sont : des gencives rouges et enflées, saignements lors du brossage, de la douleur et la mauvaise haleine.

Le dentiste peut diagnostiquer et traiter les maladie parodontales dès leur apparition. Le traitement parodontal vise à rétablir la santé des gencives. Il nécessite habituellement un détartrage en profondeur, soit l’enlèvement de la plaque dentaire et du tartre accumulés sur les dents, ou un aplanissement des racines, une technique visant à rendre lisse la racine des dents, une fois les débris enlevés. Cette procédure est faite sous anesthésie locale.

Détartrage en profondeur (curetage)

Greffe de gencive

Lorsque votre gencive est déficiente en “gencive attachée”, qui sert de barrière protectrice, il se produit une récession (déchaussement). La greffe gingivale redonne de l’épaisseur et de la hauteur à cette gencive affaiblie. La greffe renforce les tissus pour arrêter sa détérioration et protéger la dent.

Lorsqu’une récession est présente, la dent devient plus vulnérable à l’hypersensibilité et aux caries dentaires.